Vous êtes ici : Home Accueil SNPL France ALPA Histoire

Histoire

SNPL France ALPA

Le SNPL, émanation de l'Association des Professionnels Navigants de l'Aviation (APNA, créée en 1927) est né en 1952. Sa première victoire date de février 1955. Après une grève destinée à mettre un terme à la politique de diminution du nombre des membres d'équipage, une direction d'exploitation est créée à Air France : les pilotes participent désormais à la définition des doctrines de vol.

Le protocole du 16 septembre 1958 -valable douze ans- sur la courbe masse/vitesse, lien PN/PS..., fruit de longues négociations est assorti du premier règlement de carrière des pilotes. En 1970, les directions d'Air France, UTA et Air Inter rejettent le projet d'accord présenté au nom de tous les syndicats PNT pour remplacer le précédent protocole. Ce refus conduit à un "lock-out" qui va durer plus de trois semaines et déboucher sur le PV du 16 mars 1971, qui a constitué jusqu'en 1991 pour UTA, 1996 pour Air France et 1997 pour Air Inter, l'ossature des conditions de travail des pilotes d’UTA, d'Air France et d'Air Inter.

La fin des années 1970 est dominée par l'évolution difficile vers l'équipage sans mécanicien navigant. En 1982, un référendum lancé par deux pilotes, dégage une majorité de 90% en faveur du remplacement des "Caravelle" par des B737 pilotés sans mécanicien, avec reclassement des OMN vers la fonction pilote ou l'encadrement sol. Ceci conduit à une scission d'où émerge un syndicat minoritaire, le SPAC.

Comme depuis sa création, notre syndicat œuvre aujourd'hui à l'augmentation de la sécurité du transport aérien, à l'amélioration des conditions de travail et de rémunération des pilotes de ligne, à la défense de l'emploi des personnels. C'est ainsi qu'une grève nationale a permis en novembre 1996 de faire prendre conscience aux pouvoirs publics des dangers liés aux délocalisations et aux affrètements, d'obtenir l'engagement de l'abrogation du décret de 1951 et l'ouverture de négociations pour une convention collective.

En décembre 2007, un traité de fusion est signé entre le SNPL France ALPAet le SPAC à Air France. Le 1er janvier 2008, ce traité entre en vigueur et crée le SNPL Air France ALPA, bureau le plus important au sein du syndicat national SNPL France ALPA en terme de nombre d’adhérents. Le deuxième bureau le plus important est celui d’easyJet.

Nos adhérents viennent de 32 compagnies et acteurs du transport aérien :

Aigle Azur, Air Austral, Airbus, Air Calédonie, Air Calin, Air Caraïbes, Air France, Air Guyane SP, Airlinair, Air Méditerranée, Air Moorea, Air Saint Pierre, Air Tahiti, Air Tahiti Nui, BritAir, CityJet, Corsairfly, Air Corsica, Dassault Falcon Service, DGAC, easyJet, ESMA, Europe Airpost, Helicap, Heli Union, Helixair, Openskies, Régional, Transavia, UniJet, XL Airways.

 
 
Téléchargez l'appli SNPL
pub-ifalpa  pub-eca
Pay-to-fly must stop!
La revue Icare
Programme d'échanges internationaux pour les jeunes
Suivez nous !
Accueil  Twitter  Facebook  Flux RSS  Mailing 
Traduction du site
Communiqués

Emploi atypique et sécurité des vols : communiqué ...

Publié le 09/08/2017

Communique de presse_assises du transport aerien

Publié le 21/07/2017

CP intersyndical : drame du vol AF212 du 3 décembr...

Publié le 06/07/2017

CP_Le SNPL France ALPA renouvelle ses instances di...

Publié le 14/06/2017


Actualités

Attestation fiscale 2016

Publié le 11/04/2017

Attestation fiscale 2016

Publié le 11/04/2017

Compétitivité du transport aérien, les proposition...

Publié le 16/03/2017

Résultats des élections des Représentants Syndicau...

Publié le 18/05/2016


Tracts

LES BREVES DU NATIONAL

Publié le 31/07/2017

RELANCE - APPEL A CANDIDATURES DEVENEZ CONSEILLER ...

Publié le 26/06/2017

Consultation tt quelques explications

Publié le 23/06/2017

UN NOUVEL EXECUTIF AU NATIONAL

Publié le 21/06/2017