ACTUALITÉS du SNPL France ALPA
Communiqué de presse SNPL Corsair : préavis de grève, la direction choisit la provocation en guise de dialogue social

Communiqué de presse SNPL Corsair : préavis de grève, la direction choisit la provocation en guise de dialogue social

Rungis, le 9 décembre 2022 – La section Corsair du Syndicat National des Pilotes de Ligne demande depuis de nombreux mois qu’un réel dialogue social soit mis en place au sein de leur compagnie aérienne. Face aux dernières propositions provocatrices de leur direction, le SNPL Corsair a déposé un préavis de grève pendant les vacances, pour une première période allant du vendredi 16 au jeudi 22 décembre 2022 inclus, ce préavis étant bien entendu susceptible d’être renouvelé pour des périodes ultérieures de vacances (…)

lire plus
Communiqué de presse : Le SNPL France ALPA vient d’élire son nouvel exécutif

Communiqué de presse : Le SNPL France ALPA vient d’élire son nouvel exécutif

Roissy CDG, le 8 décembre 2022 – Le Conseil national du Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL), qui s’est réuni hier le 7 décembre 2022, a procédé à l’élection de son nouvel exécutif. Pour la première fois de l’histoire du SNPL, les représentants syndicaux ont élu une pilote à la tête du nouveau bureau exécutif. Karine Gély, commandant de bord sur Airbus 330 et Airbus 350 chez Air France a été élue présidente du SNPL “national”. Elle succède à Yves Deshayes, pour un mandat d’une durée de 4 ans (…)

lire plus
Communiqué de presse : Préavis de grève chez Air Antilles et Air Guyane (CAIRE)

Communiqué de presse : Préavis de grève chez Air Antilles et Air Guyane (CAIRE)

Pointe-à-Pitre – Cayenne, le 22 novembre 2022 – La section CAIRE du Syndicat National des Pilotes de Ligne, qui représente les pilotes d’Air ANTILLES et d’Air GUYANE, demande depuis de nombreux mois, qu’un réel dialogue social soit enfin mis en place au sein de leur compagnie aérienne. Face à l’immobilisme et au mépris de leur direction, le SNPL CAIRE a déposé un préavis de grève pendant les vacances, pour une première période allant du samedi 17 décembre au jeudi 22 décembre 2022, ce préavis étant bien entendu susceptible d’être prolongé (…)

lire plus

MÉDIAS

Précarisation de l’emploi pilote en Europe : le revers de la médaille d’un billet à 9,95 €

Atypical employment : the dark side of flying for € 9.95…

Source : European Cockpit Association (ECA) – Pour en savoir plus : suivre ce lien


NOS REVUES

La Ligne n°685 – novembre 2022

La Ligne n°685 – novembre 2022

Novembre 2022 – Dans notre numéro d’octobre, nous abordions la question du transfert modal de l’avion vers le rail et de son opportunité pour décarboner le transport en nous attachant plus particulièrement à sa faisabilité au sein de l’Union européenne. Nous vous proposons, cette fois, de revenir plus particulièrement sur les actions de décarbonation engagées par ces deux types de transports mais également sur leurs rôles socio-économiques au sein des territoires qu’ils desservent pour tenter de répondre à une question fondamentale pour les acteurs de l’aérien que nous sommes : le rail, bien que valorisé actuellement, est-il la solution de substitution idéale et sans nuance ? (…)

Spécial Cometec n°16

Spécial Cometec n°16

Le Spécial Cometec #16 se penche sur la crise sanitaire de la Covid-19 qui affecte durement le transport aérien et souligne ses failles. Cette crise a également permis une sorte de « dérégulation » pouvant aller jusqu’à porter atteinte à nos conditions de travail. Cette 16ème édition aborde aussi des sujets tels que la qualité du sommeil, les nouvelles réglementations européennes relatives à la consommation d’alcool et de stupéfiants ainsi qu’une actualisation du dossier « syndrome aérotoxique ». Le dossier « Data4Safety », des conseils sur l’utilisation de vos réseaux sociaux et un point « environnement » viennent compléter ce numéro estival.

Icare n°262 – Charles Nungesser

Icare n°262 – Charles Nungesser

Septembre 2022 – Étonnant parcours de vie que celui de Charles Nungesser : de simple soldat aux origines modestes, il sera suite à un coup d’éclat affecté dans l’aviation, tout d’abord dans le bombardement puis dans la chasse. Les succès s’accumulant, son nom sera de plus en plus souvent cité dans les communiqués au même titre que celui de Georges Guynemer ou de René Fonck. Plusieurs fois blessé au combat, il terminera le conflit très affaibli physiquement et s’efforcera de mettre en avant sa célébrité pour garder le train de vie de flambeur qu’il menait pendant sa période de gloire (…)