ACTUALITÉS du SNPL France ALPA
Aspirants pilotes : faites le choix d’une école vertueuse

Aspirants pilotes : faites le choix d’une école vertueuse

Roissy CDG, le 25 mars 2022 – MAJ le 25 janvier 2023 – Le SNPL a engagé une réflexion sur une moralisation des pratiques des ATO par le biais d’une charte de bonne conduite proposée à la signature des écoles. La rédaction de cette charte reprend quelques principes vertueux de bon sens et de logique. Découvrez les écoles signataires (…)
The SNPL initiated a reflection on the moralization of ATO practices through a charter of good conduct proposed to the schools for signature. The drafting of this charter takes up some virtuous principles of common sense and logic. Find out which schools have signed up (…)

lire plus
Communiqué de presse : Levée du Préavis de grève chez Air Antilles et Air Guyane

Communiqué de presse : Levée du Préavis de grève chez Air Antilles et Air Guyane

Pointe-à-Pitre – Cayenne, le 17 décembre 2022 – La section CAIRE du Syndicat National des Pilotes de Ligne, qui représente les pilotes d’Air ANTILLES et d’Air GUYANE,  a décidé de lever le préavis de grève qui avait été déposé pour la période allant du samedi 17 décembre au jeudi 22 décembre 2022.
Ce préavis de grève, qui concernait tous les pilotes du groupe CAIRE basés aux Antilles et en Guyane, avait été déposé le 21 novembre dernier en raison du refus de la direction de dialoguer sereinement et constructivement depuis plusieurs mois avec les représentants de ses personnels navigants techniques (…)

lire plus
Communiqué de presse : Lettre ouverte aux usagers de CAIRE

Communiqué de presse : Lettre ouverte aux usagers de CAIRE

Le 15 décembre 2022 – Malgré 3 semaines de préavis octroyées à la Direction de CAIRE par 3 organisations syndicales, pour laisser le temps à des négociations constructives, les pilotes de CAIRE (Air Antilles et Air Guyane), les personnels navigants et personnels au sol d’Air Antilles s’acheminent vers un mouvement social qui s’annonce dur.
Quelques échanges ont eu lieu avec nos dirigeants. De maigres promesses ont été faites mais ne sont pas à la hauteur après 20 années d’absence de vrai « dialogue social » et de valorisation du travail de l’ensemble des collaborateurs. Nous avons été patients, conciliants (…)

lire plus

MÉDIAS

Le SNPL France ALPA vous présente ses meilleurs voeux !

The SNPL France ALPA wishes you a happy New Year!


NOS REVUES

La Ligne n°686 – décembre 2022

La Ligne n°686 – décembre 2022

Décembre 2022 – Alors que nous laissons derrière nous 2022, la rédaction de La Ligne vous propose de revenir sur les faits marquants de l’année écoulée dans sa traditionnelle rétrospective de décembre. Devant la profusion d’actualités en lien avec le transport aérien, nous avons choisi de nous focaliser plus particulièrement sur les compagnies basées en France et en Outre-mer ainsi que sur les projets des constructeurs et équipementiers. Entre reprise économique et volonté de « verdir » le secteur, 2022 s’avère être une année véritablement placée sous le signe de la résilience et de l’innovation (…)

Spécial Cometec n°16

Spécial Cometec n°16

Le Spécial Cometec #16 se penche sur la crise sanitaire de la Covid-19 qui affecte durement le transport aérien et souligne ses failles. Cette crise a également permis une sorte de « dérégulation » pouvant aller jusqu’à porter atteinte à nos conditions de travail. Cette 16ème édition aborde aussi des sujets tels que la qualité du sommeil, les nouvelles réglementations européennes relatives à la consommation d’alcool et de stupéfiants ainsi qu’une actualisation du dossier « syndrome aérotoxique ». Le dossier « Data4Safety », des conseils sur l’utilisation de vos réseaux sociaux et un point « environnement » viennent compléter ce numéro estival.

Icare n°263 – Les Ailes Françaises au Biafra

Icare n°263 – Les Ailes Françaises au Biafra

Décembre 2022 – À la fin des années soixante, le déclenchement de la guerre au Biafra (Nigeria) scandalisa le monde occidental et un élan se créa pour venir au secours des victimes de cette tragédie. Afin d’acheminer nourriture et médicaments, un pont aérien, auquel le gouvernement français n’apporta qu’un soutien officieux, se mit en place. C’est ainsi que des navigants civils d’Air France et d’Air Fret effectuèrent des rotations vers des pistes d’atterrissage de fortune aux commandes de Lockheed Super Constellation et Douglas DC-4. Ces avions, chargés à l’aller de denrées alimentaires de survie embarquaient sur les vols retours un nombre très important d’enfants qui échappèrent ainsi à l’enfer (…)