MISSIONS ET OBJECTIFS

Les adhérents du SNPL France ALPA ont des profils très variés. Ils sont issus de plus d’une quarantaine de compagnies et acteurs du transport aérien. 

Citons notamment : Aigle Azur, Air Austral, Airbus Transport International, Air Calédonie, Air Caraïbes Atlantique, Air Calin, Air Caraïbes, Air France, Air Moorea, Air Saint Pierre, Air Tahiti, Air Tahiti Nui, ASL Airline France, ASL Airways, Babcock MSC, CAIRE, CityJet, Corsair International, Air Corsica, easyJet, Dassault Falcon Service, Dreamjet, easyJet, ESMA, HOP!, Helicap, HeliFrance Ixair, Heli Union, Helixair, Norwegian, Openskies, Transavia, Travel Service, TUI Airlines France, UniJet, Vueling, XL Airways, et bien d’autres encore.

Nous sommes également présents parmi les pilotes d’Airbus, de la DGAC, du SAMU, de l’ESMA, etc.

Nous représentons également des pilotes retraités, des pilotes stagiaires et des pilotes en recherche d’emploi.

 

Nos missions :

Fondé sur le principe de l’indépendance absolue du syndicalisme à l’égard de l’Etat, des partis ou groupements politiques, du patronat, des religions, des races et des sectes philosophiques, le SNPL France ALPA a pour buts essentiels de :

  • défendre les intérêts moraux et matériels et de sauvegarder les droits collectifs et individuels de ses membres,
  • maintenir et d’accroître la sécurité du transport aérien, tout en contribuant à l’essor de cette activité.

 

Ces deux missions principales lui imposent en particulier :

  • de tenir ses membres informés en permanence de toutes les questions pouvant les intéresser ;
  • d’assurer leur représentation en tous lieux où celle-ci pourrait se révéler nécessaire ;
  • de protéger leurs conditions de travail, de formation, et notamment de provoquer l’établissement de tous les règlements et lois, de discuter, de signer toutes conventions collectives, tous contrats de travail et d’assurance et de veiller à leur application ;
  • de participer d’une manière efficace à tous travaux ayant pour objet d’accroître la sécurité du transport aérien et de s’efforcer, par tous les moyens, d’en maintenir le niveau.

 

Pour ce faire, les adhérents du syndicat élisent tous les quatre ans près de 180 Représentants Syndicaux (RS), titulaires et suppléants. Représentants directs des adhérents, ils constituent la clef de voûte de l’organisation syndicale et se réunissent au sein du Conseil National.

 

Le Conseil National

Il est la plus haute autorité du syndicat et est composé de tous les Représentants Syndicaux élus. Il a la charge de sa direction, de son organisation générale et de la conduite de ses affaires. Le Conseil National délègue tous pouvoirs pour l’exécution de ses décisions au Bureau Exécutif sous contrôle du Bureau National. Il se réunit au moins trois fois par semestre.

 

Le Bureau National

Émanation du Conseil National, il est composé du Bureau Exécutif et des Présidents des Bureaux d’Entreprise. Les Délégués Syndicaux nommés dans les entreprises de moins de quarante adhérents peuvent également assister à ses réunions. Le Bureau National, dirigé par le Président du Syndicat, élabore la politique nationale du Syndicat en collaboration avec le Bureau Exécutif et la soumet au vote du Conseil National. Il contrôle l’action du Bureau Exécutif. Par ailleurs, le Bureau National vérifie la conformité des politiques des sections d’entreprise avec la politique syndicale nationale votée par le Conseil National. Il se réunit au moins une fois par mois.

 

Le Bureau Exécutif (Burex)

Le Bureau Exécutif, dirigé par le Président ou par le Vice-président Exécutif, exécute la politique syndicale arrêtée par le Conseil National et les décisions du Bureau National. Pour ce faire, le Conseil National et le Bureau National lui délèguent tous pouvoirs nécessaires à l’exercice de sa mission. Le Bureau Exécutif est tenu de leur faire rapport de ses activités.

Il est notamment chargé de l’organisation générale du Syndicat et de la coordination entre les Bureaux d’Entreprise, de l’organisation des principales réunions et de l’information, ou des diverses consultations auprès des adhérents et des Représentants Syndicaux.

Le Bureau Exécutif comprend, outre un Président qui est le Président du Syndicat, un Vice-président Exécutif, un Trésorier et un certain nombre de membres et de membres associés. En fonction de leurs compétences, les membres du Bureau Exécutif se répartissent les dossiers d’ordre technique, international, national ou social.

 

Les Bureaux d’Entreprise

Chaque section d’entreprise comportant plus de quarante adhérents élit un Bureau d’Entreprise. Celui-ci est composé d’un Président, d’un Vice-président, et de plusieurs membres et membres associés. Le Bureau d’Entreprise est chargé d’élaborer la politique syndicale et de la soumettre au vote du Conseil d’Entreprise.

Le Bureau d’Entreprise désigne les délégués syndicaux qui seront officiellement nommés par le Bureau National pour participer aux diverses négociations au sein de l’entreprise.

 

 

A noter que le SNPL désigne des Délégués Syndicaux pour les compagnies dans lesquelles le seuil de 40 adhérents n’est pas franchi. Ces Délégués sont épaulés dans leur travail syndical par les élus du SNPL France ALPA, ses permanents et les différentes commissions d’experts de l’organisation.

 

 

Les Commissions internes du SNPL

Certains dossiers exigent un niveau d’expertise élevé et sont pris en charge par des Commissions internes. Il s’agit principalement de la Commission technique (Cometec) et de la Commission retraite. D’autres commissions peuvent être constituées en fonction des besoins syndicaux. Elles sont composées d’adhérents volontaires, et bénéficient du soutien des permanents du syndicat (juristes, chargés de projet, coordinateur technique). Certaines commissions se réunissent à date fixe mensuellement, d’autres plus ponctuellement en fonction des besoins.