Aspirants pilotes : faites le choix d’une école vertueuse

Aspiring pilots: choose a virtuous school

Outre l’aspect « sécurité des vols », le SNPL a pour mission principale de défendre les intérêts et les droits des pilotes professionnels qu’ils soient en activité, en recherche d’emploi ou en formation.

Les sections d’entreprise effectue, au quotidien, ce travail de défense de nos adhérents et des pilotes en général. Hélas, la défense des droits de centaines de stagiaires répartis dans des dizaines d’ATO (organismes de formation agréés) est moins organisée, et ceux-ci se retrouvent souvent sans recours face à des écoles qui ne sont pas toujours vertueuses dans le traitement social des aspirants pilotes.

La faillite spectaculaire d’Airways College en 2021 a été un élément déclencheur pour le SNPL. Nous ne pouvions en effet rester passifs devant la détresse des jeunes pilotes endettés, sans recours, dans l’incertitude du lendemain.

Le SNPL a par conséquent engagé une réflexion sur une moralisation des pratiques des ATO par le biais d’une charte de bonne conduite proposée à la signature des écoles. La rédaction de cette charte reprend quelques principes vertueux de bon sens et de logique.

Elle engage par exemple ses signataires à ne faire payer que les modules de formation entamés. Ce principe évite que des pilotes ne déboursent des sommes de l’ordre du 100 000 € sans que la formation et les licences associées n’aient été dispensées.

À  ce jour cette charte, qui a été proposée à une vingtaine d’écoles, a été signée par les cinq ATO suivants :

  • EPAG
  • Qualiflight France
  • GMT Aviation
  • EATIS ( European Area Training Institute Strasbourg)
  • SAF Training Academy / X-Aero Training Academy

Nous avons bon espoir que les ATO non signataires viennent très bientôt parapher à leur tour le document.

Consulter la Charte ATO

The SNPL’s main mission, in addition to the « flight safety » aspect, is to defend the interests and rights of professional pilots, whether they are working, applying for a job or in training.

On a daily basis, SNPL’s company councils carry out this work of defence of our members and pilots in general. Unfortunately, the preservation of the rights of hundreds of trainees spread over dozens of ATOs (approved training organisations) is less organized, and they often find themselves without recourse when faced with schools that are not always virtuous in their social treatment of aspiring pilots.

The spectacular bankruptcy of Airways College in 2021 was a trigger for the SNPL. We could not remain passive in the face of the distress of young pilots in debt, with no recourse, and with the uncertainty of tomorrow will bring.

The SNPL therefore initiated a reflection on the moralization of ATO practices through a charter of good conduct proposed to the schools for signature. The drafting of this charter takes up some virtuous principles of common sense and logic.

For example, it commits its signatories to only charge for training modules that have been started. This principle prevents pilots from paying out sums of around €100,000 without the training and the associated licences having been provided.

To date, this charter, which has been proposed to about twenty schools, has been signed by the following five ATOs :

  • EPAG
  • Qualiflight France
  • GMT Aviation
  • EATIS ( European Area Training Institute Strasbourg)
  • SAF Training Academy / X-Aero Training Academy

We still hope that more ATOs will join us soon.

Read the ATO charter